Chroniques récentes et à venir

 photo coupde_zps86l9ajtm.jpg

Aristotle & Dante discover the secrets of the universe

Aristotle & Dante discover the secrets of the universe
Benjamin Alire Saens
nombre de pages : 359
difficulté de lecture : 2/3
(lecture VO anglais)












résumé


ONE SUMMER NIGHT I FELL ASLEEP, HOPING THE WORLD would be different when I woke. In the morning, when I opened my eyes, the world was the same. I threw off the sheets and lay there as the heat poured in through my open window.
My hand reached for the dial on the radio. “Alone” was playing. Crap, “Alone,” a song by a group called Heart. Not my favorite song. Not my favorite group. Not my favorite topic. “You don’t know how long . . .”
I was fifteen.
I was bored.
I was miserable.
As far as I was concerned, the sun could have melted the blue right off the sky. Then the sky could be as miserable as I was.



mon avis


Ahhhhhhhhhhhh une lecture en VO (encore!)! ;)
Je comptais lire Aristotle and Dante depuis le début, et puis, quand l'occasion s'est présentée de passer une commande internet...je l'ai mis dans le panier, ne pouvant plus attendre la sortie française.
Et je crois qu'on appelle ce type de lecture un formidable coup de coeur.

L'HISTOIRE

“I bet you could sometimes find all the mysteries of the universe in someone's hand.”

Je ne vous ai pas proposé le résumé officiel volontairement, car je trouve qu'il s'avance énormément sur l'histoire. Celui-ci traduit bien mieux l'ambiance générale de ce roman fabuleux.

Car si vous vous lancez dans Aristotle and Dante pour l'action, vous serez probablement déçus.
Si vous êtes à la recherche des secrets de l'univers, vous trouverez des émotions par millions et des questions philosophiques comme jamais elles n'ont été posées dans la littérature Young-Adult.
Il y évidemment quelques longueurs, mais elles contribuent à donner un rythme particulier au roman.

Dès que Benjamin Alire Saenz dédie son livre "to all the boys who've had to learn to play by different rules,", je tombe amoureuse de cette plume, cette atmosphère et cette impatience. 
Je ne vous inquiétez pas, je suis au courant qu'il s'agit de la première ligne.
Je n'arrive pas à trouver les mots justes pour décrire cette lecture si particulière et si puissante. 
Je ne veux pas parler de l'histoire tant elle se doit d'être découverte. C'est un livre qui nous happe , nous plonge dans l'inconnu, dans la vie elle-même. C'est une histoire tranchante, mélancolique, une histoire d'amour, d'amitié, familiale et exceptionnelle.

Il faut dire aussi que l’édition hardback est magnifique (la couverture prend tout son sens une fois la lecture terminée, avec des détails de génie). Elle sera conservée dans sa version française et c'est incroyablement génial.

“Why do we smile? Why do we laugh? Why do we feel alone? Why are we sad and confused? Why do we read poetry? Why do we cry when we see a painting? Why is there a riot in the heart when we love? Why do we feel shame? What is that thing in the pit of your stomach called desire?”

Tout ce ramdam pour dire...WOW.


LES PERSONNAGES

J'avoue, j'ai eu énormément de mal avec les personnages au début. Principalement car je m'attendais à une narration alternée alors que ce n'est pas le cas. Ce type d'histoire familiale m'est aussi totalement étranger. (heureusement que je comprends l'espagnol d'ailleurs...!). J'étais donc un peu perdue dans les 20 premières pages. Et puis on s'habitue, on explore et BOOM,

"Two guys without a life? How much fun could that be?"

Ari est un garçon qui a grandit trop vite. Il est adulte sans le savoir. Il pense avec une maturité détonante. Il a cependant gardé une âme d'enfant et les questions qui vont avec.
Dante est un être passionné. Il est emplit de couleurs plus vives les unes que les autres. Il sais où il va. Mais les deux garçons, comme leurs familles, ont leurs failles. On suit donc Ari, dont Dante vient bouleverser le traintrain morne pour le transformer en feu d'artifice.
J'ai l'impression de vous faire un pavé pour ne rien dire...je n'arrive pas à faire le tri. C'est affreux.


CONCLUSION

I found myself whispering "Do you think we'll ever discover all the secrets of the universe?"
I was surprised to hear Susie's voice answering my question. "That would be a beautiful thing, wouldn't it, Ari?"
"Yeah," I whispered. "Really beautiful."
"Do you think, Ari, that love has anything to do with the secrets of the universe?"


Aristotle and Dante discover the secrets of the universe est le roman que j'ai attendu toute ma vie.
Vous ne vivrez peut être pas une aventure aussi personnelle, mais vous devez à tout prix tenter l'expérience. Découvrez-le le coeur léger et l'esprit ouvert, vous serez bluffé.


Commentaires

  1. Ta chronique est vraiment magnifique :) On sent tout à fait ton amour pour ce livre, tout aussi magnifique. Quel sublime coup de coeur ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vui vui vui :)
      Ça me rassure que mes sentiments passent dans mon avis, j'avais peur de perdre la main! Merci à toi <3 et...bonne lecture!

      Supprimer
  2. Magnifique chronique ! Je l'ai lu l'année passée, et tu viens de me donner envie de le relire !! Les citations que tu as choisi sont aussi tout simplement parfaites ! :)

    RépondreSupprimer
  3. Je ne lis pas en VO parce que mon anglais est nul et j'ai peur de ne pas comprendre ce genre de roman mais j'ai vraiment hâte qu'il sorte en VF cette année pour pouvoir le découvrir et me faire mon propre avis :D
    Jennifer

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ahhhh oui il faut se jeter dessus! X)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire