Chroniques récentes et à venir

 photo coupde_zps86l9ajtm.jpg

Lectures estivales : Another story of bad boys

Another Story of bad boys (T1)
de Mathilde Aloha
nombre de pages : 600
difficulté de lecture : 2/3
















résumé

Liliana Wilson ne pensait pas qu'en intégrant la célèbre université de Los Angeles : UCLA, sa vie allait autant changer. Elle voyait son avenir déjà tout tracé : obtenir d'ici quelques années un diplôme en journalisme d'une des meilleures universités du monde puis parcourir le monde. Tel était le futur auquel elle se destinait. Mais une rencontre dans la cité des anges, appelée Cameron va venir tout bouleverser, ses plans comme sa vie. Comment cette histoire se finira-t-elle ?




mon avis


Publié à l'origine sur Wattpad, le texte de Malthile Aloha a fait du bruit à sa sortie. Avec un début très frais et prometteur, qui rappelle les romans de Colleen Hoover (passé tragique et mauvais garçons), qui reprend des éléments déjà vus et revus sans que cela soit redondant ou ennuyant, Another story of bad boys a le mérite d'être très distrayant. C'est un premier tome qui regorge de soleil, de surf et d'ondes estivales, idéal pour se sentir dépaysé. Avec ses 600 pages, c'est un beau pavé mais croyez moi, vous allez le faire durer. Un format idéal donc, puisqu'il vaut 3 ou 4 poches.

Si vous chercher l'originalité totale, passez cependant votre chemin. Another story of bad boys apparaitra bien fade aux habitués du genre. Sorti de ce cadre, c'est une lecture sans prise de tête et bien rythmée. S'il ne se distingue pas par son thème et ses enjeux, contrairement aux Colleen Hoover que je citais plus haut (aka Maybe Someday, plus belle romance NA et véritable chef d'oeuvre), ce premier tome passe agréablement avec un fond musical et un cadre ensoleillé.

L'auteure sait ce qu'elle écrit, elle est connaisseuse du sujet et son roman a un écho très actuel. L'ensemble apparait sincère, humble, direct. La plume est efficace, Malthilde Aloha n'hésite pas à aller dans les détails, souvent insignifiants mais indispensables pour bien poser une scène, des petits gestes du quotidien qui rendent le récit extrêmement crédible. J'ai vraiment apprécié qu'elle prenne le temps de montrer ces choses et d'esquiver les scènes "hot" qui viennent souvent gâcher les romances du genre. Comme quoi : on peut facilement éviter cette case et fournir une histoire tout aussi crédible et addictive! Bravo et merci pour ça! Un peu trop long au milieu et sur la fin (les schémas finissent pas trop se répéter) pour être lu d'une traite à cause du format wattpad d'origine, ce premier tome laisse une belle place pour la suite car des personnages sont encore largement sous développés.
Si Cameron est un brin flippant dans sa possessivité maladive, Lili reste classique et la galerie de personnages qui l'accompagne est appréciable.


CONCLUSION

Another story of bad boys porte très bien son titre, puisqu'il s'agit d'une énième romance sur fond de passé douloureux et de mecs mystérieux. Au delà de ses 600 pages d'une compilation des schémas NA classiques, ce premier tome plaira aux curieux et émeut par son humilité. Un roman sans prétention aucune, la passion de l'auteure pour ce récit et l'écriture étant palpables à chaque page. Le cocktail PARFAIT à emmener dans sa valise. Rangez les 6 ou 7 poches qui vous encombrent et piquent la place de vos sandales, prenez plutôt Another Story of bad boys sous le bras!





Je remercie les éditions Hachette pour cette jolie lecture !


Venez on se quitte en musique!

Commentaires

  1. Ce roman me tente beaucoup ! Je pense le lire dans peu de temps...:)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire