Chroniques récentes et à venir

 photo coupde_zps86l9ajtm.jpg

Ma raison de vivre

Ma raison de vivre
de Rebecca Donovan
nombre de pages : 544
difficulté de lecture : 2/3













résumé


— Et si je ne veux pas être ami avec toi ?
— Alors nous ne serons pas amis.
— Et si j’ai envie d’être plus qu’un ami ?
— Alors nous ne serons rien du tout.

Emma a tout fait pour empêcher Evan d'entrer dans sa vie. Non pas parce qu'il la laisse indifférente, bien au contraire, mais parce que personne ne doit savoir. Savoir qui elle est vraiment, quelle est son histoire, et surtout, ce qui l'attend tous les soirs, quand elle rentre chez elle...


mon avis


Alors que je sors de plusieurs déceptions livresques consécutives, Ma raison de vivre apparait comme un petit miracle.


L'HISTOIRE

Première chose essentielle : ne pas se fier à l'accroche de la première de couverture, qui, je crois, décrit plus la saga dans sa globalité que ce premier tome.

Le thème de ce roman est assez atypique. Il est bien évoqué, sans détours vaseux ni raccourcis faciles. La violence est là, s'efface parfois pour mieux revenir. Cette sournoiserie laisse plutôt perplexe. A vrai dire je ne comprends toujours pas pourquoi on en veut à cette héroïne au point de lui faire du mal physiquement. Je crois qu'il faut simplement accepter le fait que certaines personnes soient juste...folles. Car oui, Emma est battue. C'est le fil conducteur de Ma raison de vivre.

On échappe évidement pas aux passages répétitifs que l'on retrouve dans tous les romans YA (premières expériences), mais ce sont des passages nécessaires et naturels. La famille d'Emma est parfois trop occultée, même si la pression revient toujours au galop.

C'est prenant, un bon mélange des genres.


LES PERSONNAGES

Emily ne change rien à sa situation au début, subit sans réellement affronter l'oppression. Malgré tout elle démontre qu'il s'agit d'une violence physique ET psychologique que subissent les enfants victimes de maltraitance. Ce cercle vicieux est clairement démontré, si bien qu'on comprends sa passivité révoltante.
Evan se révèle être un personnage attachant, que l'on cerne vite. La meilleure amie d'Emma et tout ce petit monde forme une vraie bulle agréable qui contraste réellement avec l'angoisse quotidienne d'Emma.
Ils sont justes, avec des défauts comme des qualités. L'auteure n'hésite pas à les malmener.
Et ça fait du bien, un roman réaliste, beau, et doux, sans mièvrerie ni excès de zèle.


POUR LA SUITE

J'ai hâte de voir où l'auteur nous mène après ce bon tome d'introduction! Car je pense qu'il s'agit là d'un tome plus descriptif que mouvementé. Il annonce de nouvelles figures dans la vie d'Emma, qui s'apprête donc à changer pour toujours. J'attends la suite de pied ferme!


CONCLUSION

Un très bon roman qui se distingue de la masse par son thème dur et ses personnages creusés. La plume de Rebecca Donovan est classique mais efficace. Il annonce une belle saga.
Si vous aimer les histoires d'amour et les sujets de sociétés, c'est le mariage idéal!
Je recommande! :)



Je tiens à remercier les éditions Pocket Jeunesse 
et en particulier A-F. Renaud pour cet envoi!

Commentaires

  1. Ce livre m'intrigue beaucoup, je crois qu'il pourrait me plaire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiiiii il faut se laisser tenter ;)

      Supprimer
  2. Une fille de ma classe vient de le finir et elle me l'a recommandé vivement ^^
    Avec ton avis et l'histoire, j'ai bien envie de plonger, mais Lebonbonaucassis disait dans sa chronique que les clichés étaient présents en masse alors je ne sais pas trop... :/
    On va bien voir, surtout qu'il me fait bien envie quand même ;D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est n'est pas tout à fait faux :/ Ils sont une véritable armée.
      Ils plombent le début de la seconde moitié de l'intrigue.
      Ca n'enlève rien au charme général du roman, fonce ;)

      Supprimer
  3. Ce livre me tente énormément ! Je suis heureuse qu'il t'ai plu !

    RépondreSupprimer
  4. J'ai très envie de le lire !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire