Chroniques récentes et à venir

 photo coupde_zps86l9ajtm.jpg

L’Épreuve, le labyrinthe

L’Épreuve, tome 1 : Le labyrinthe
de James Dashner
nombre de pages : 408
difficulté de lecture : 2/3















résumé


Quand Thomas reprend connaissance, sa mémoire est vide, seul son nom lui est familier... Il se retrouve entouré d'adolescents dans un lieu étrange, à l'ombre de murs infranchissables. Quatre portes gigantesques, qui se referment te soir, ouvrent sur un labyrinthe peuplé de monstres d'acier. Chaque nuit, le plan en est modifié. Thomas comprend qu'une terrible épreuve les attend tous. Comment s'échapper par le labyrinthe maudit sans risquer sa vie ? Si seulement il parvenait à exhumer les sombres secrets enfouis au plus profond de sa mémoire...


mon avis



Voyant le tournage progresser, les premières images apparaître, je me suis dis "tiens tiens, pourquoi pas?". Le résumé est extrêmement tentateur et L’Épreuve est totalement le genre de roman que j'apprécie. Verdict.

L'HISTOIRE

Pleine de mystères et riche en révélations, l'intrigue est en béton. On découvre cet univers au même rythme que Thomas, c'est simplement parfait. Le lecteur en sait autant que le héros, et le suit dans sa quête de la vérité. L'histoire s'achève sur THE révélation, à la Percy Jackson, c'est assez...horrible.
Pour le récit en lui-même, absolument rien à redire. Il est assez haché (les chapitres sont courts, parfois une ou deux pages), mais transcendant. Pas le temps de s'ennuyer, un nouveau défi commence. 
On oscille entre la science-fiction et le fantastique, en passant par le thriller à suspense. L'action est présente, il y a également des temps pour la réflexion, c'est fluide.
Le concept me parait totalement original (bien que cela rappelle d'autres romans que l'on m'a cité mais que je ne connais pas), bien construit, sans accroc. Bref, absolument rien à redire.

LES PERSONNAGES

Il y en a un certain nombre, et j'avoue que j'ai eu un peu de mal. Et encore, j'ai profité du fait que le tournage soit presque achevé pour avoir en tête le visage des acteurs et visualiser plus facilement. C'est donc le moment idéal pour s'attaquer à Maze Runner (titre VO) : à la fin de tournage, et avant la sortie en salle.
Thomas est un héros réfléchi, tout en souplesse. Il est parfois impulsif, mais reste quelqu'un de calme et doux. C'est un héros magnifique.
Les personnages secondaires (Teresa, Newt...) sont charismatiques. J'ai eu du mal avec Chuck en revanche, auquel je ne me suis pas du tout attachée. Du groupe se dégage une certaine...homogénéité, comme une toile où les couleurs s'accorderaient parfaitement.

CONCLUSION

Pas de coup de coeur, et je suis incapable d'en expliquer la raison. J'ai beaucoup aimé ce premier tome d'une saga qui promet énormément. C'est génial, distrayant. Un brin oppressant mais toujours sympathique. Bref, je vais courir au cinéma en février! En attendant, lisez-le!


Commentaires

  1. Aaaaah mais tu me fais penser qu'il est dans ma PAL ce livre, et j'avais totalement zappé ! Va falloir que je lui fasse revoir la lumière du jour pour ne plus l'oublier :)

    RépondreSupprimer
  2. Je vais tout juste le commencer et ton avis me donner encore plus envie de me jeter dedans ! Je te dis dès que je l'ai lu :P Bisous

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire