Chroniques récentes et à venir

 photo coupde_zps86l9ajtm.jpg

Conquise


Conquise (T3)
d'Ally Condie
nombre de pages : 528
difficulté de lecture : 2.5/3














résumé


Après avoir fuit la Société, franchi les canyons et enfin rejoint le Soulèvement, Cassia et Ky se sont à nouveau perdus l'un l'autre.
Cassia a été envoyée par le Soulèvement pour travailler comme employée de classement pour la Société. Sa mission consistera, le moment venu, à saboter le panel de couplage... Pendant ce temps Ky a été posté à l'extérieur des frontières où il pilote des dirigeables avec Indie. Xander, son Promis, vaccine des nouveaux-nés lors de leur cérémonie de bienvenue et s'apprête à jouer un rôle important dans la lutte pour l'éradication de l'épidémie qui ravagera bientôt la population et que la Société ne peut plus cacher... Pour Cassia, qui a tant lutter pour avoir le choix, les questions ultimes : Comment vivre après la Société ? Auprès de quel amour s'engager ? Trouveront-elles leurs réponses ?

mon avis


Ahahahahaha. La bonne blague!
Conquise, ou : comment plomber une belle saga.
Comment faire une chronique sur une déception pareille? Je risque d'avoir beaucoup de mal à faire passer les émotions de la lecture ou les points positifs, mais je promets d'essayer.
Je suis dégoutée. Simplement sous le choc de la chute vertigineuse qu'a fait cette magnifique trilogie dystopique dans ce dernier tome.
Il s'agit d'un jugement personnel et je reconnais bien volontiers que ce tome peut être un coup de cœur. Après, il s'agit évidemment d'un ressenti personnel. Sachez qu'il ne faut pas s’arrêter à mes pauvres commentaires, que Conquise reste d'un bon niveau, qu'il ne peut que vous combler si vous avez aimé Insoumise.

L'HISTOIRE

Ally Condie a un style et rythme qui lui est propre, personne ne peut le nier. C'est ce qui fait la beauté et la poésie de cette trilogie. S'il devient lourd ou ennuyant parfois, il laisse une impression de douceur et de mélancolie.
Dans ce dernier tome, on retrouve nos trois héros là où on les as laissés. Le soulèvement gronde et il est tant de lever tous les secrets qui pèsent sur la société. Honnêtement, je m'attendais à...plus d'action. C'est un gros pavé mais il se lit étonnement vite. Très vite même. On ne les voit pas passer, contrairement au deuxième opus qui m'a parut long et laborieux.
Cependant, ce n'est pas le genre de roman que l'on veut relire, comme ceux qui sont éprouvants et dont la lecture se révèle être un moment lourd en émotions.

En tant qu'objet, je comprends que le livre soit à se prix...mais pour ce qui est du contenu...non, je suis navrée, ça ne colle pas.

La fin ne m'enchante pas, mais je suis rarement d'accord avec l'issue des triangles amoureux en général. Il me semble cependant que le soulèvement n'a rien apporté au ce monde, ou à ses habitants. Il parait presque trop "facile". Une population embrigadée toute sa vie ne se réveille pas du jour au lendemain en se disant "bah oui! Les banquets de couplage! Quelle idée stupide on avait!". Non non, ce n'est pas crédible.
L'aspect épidémiologique (c'est comme ça qu'on dit?) est intéressant au début. Il est hélas un peu TROP exploité, même si cela reste plaisant.

LES PERSONNAGES

Cassia est assez molle. Elle est différente des autres héroïnes de sagas qui sont faites pour l'action. Cassia est...fidèle à elle même en quelque sorte. Si vous avez apprécié son caractère auparavant, vous ne pouvez qu'adorer. J'aime quand même la douceur de ces gestes, son rapport à l'art, à la société. Sa tendresse et ses valeurs font d'elle une bonne personne.
Xander est le personnage qui me touche le plus. Il semble être le seul à être réaliste, encré dans sa société, les pieds sur terre. Il ne perds pas son temps à faire des actions inutiles, il agit, il sauve des gens. C'est un gars bien. J'aurais aimé une autre fin pour lui.
Ky...je ne le supporte plus. Il m'a semblé carrément absent de ce tome. J'avais bien aimé son récit dans Insoumise, là je me souviens à peine de son histoire. A si, il batifole avec d'autres filles.
Indie et les autres personnages introduits dans ce tome sont totalement antipathiques. A l'instar du Pilote. Il n'est d'ailleurs même pas décrit, où alors j'ai sauté une page. Aucune description, que ce soit âge, physique...rien. Le Pilote c'est simplement "le Pilote".

CONCLUSION

La saga Promise avait une base excellente. Le style de l'auteur très poétique est magnifique. Les personnages et l'univers auxquels elle a donné vie sont simplement spectaculaires. Je ne retiendrais hélas que de ce dernier tome une légère déception due à une certaine monotonie et une passivité ambiante. S'ajoute à cela une incompréhension du lecteur à de nombreux passages, et des personnages contrastés mais trop lisses.
Je garde un bon souvenir de cette trilogie malgré tout. Conquise me promettait de l'action et des révélations, je les ai eues mais pas comme je les attendais.
Je pense que ce dernier tome est à lire.
Il ravira les fans, et distrayera les autres.
Bonne lecture!

Commentaires