Chroniques récentes et à venir

 photo coupde_zps86l9ajtm.jpg

Terrienne

Terrienne
de J.C. Mourlevat
nombre de pages : 386
difficulté de lecture : 2/3















résumé



Tout commence sur une route de campagne... Après avoir reçu un message de sa soeur, disparue depuis un an, Anne se lance à sa recherche et passe... de "l'autre côté". Ele se retrouve dans un monde parallèle, un ailleurs dépourvu d'humanité, mais où elle rencontrera cepedant des alliés inoubliables. Pour arracher sa soeur à ce monde terrifiant, Anne ira jusqu'au bout, au péril de sa vie. Elle se découvrira elle-même : Terrienne.
Vous ne respirerez plus jamais de la même manière.



notre avis



Jean-Claude Mourlevat est un magicien, il nous l'a déjà prouvé avec La rivière à l'envers. Mais ce résumé m'avait fait imaginer le pire : des extraterrestres, un monde fantastique farfelu, des monstres...je ne sais quoi encore! Terrienne m'a simplement fait entrer dans un monde fascinant, absolument crédible, un véritable univers, unique. J'ai découvert ce monde parallèle en même temps qu'Anne, avec passion. Un scénario en béton armé, des phrases toujours aussi directes et efficaces, on reconnait là le style franc mais poétique de l'auteur. Terrienne est une belle découverte, presque un coup de coeur. On s’imprègne totalement de l'intrigue, des personnages, comme on s’imprègne des gens qu'on aime. Cette facilité à entrer dans le roman, et à nous tenir en haleine, vient de l'introduction régulière de nouveaux personnages, d’évènements surprenants ou d'infos croustillantes. Si bien qu'il n'y a presque pas de temps morts.
Une merveille qui mérite toute notre attention.

PS : à noter que ce qui est dit dans le résumé peut paraître surfait : "vous ne respirerez plus jamais de la même manière", cela devient pourtant lourd de sens une fois le roman terminé. De plus, suite à la lecture de nombreux premiers tomes de trilogies ces derniers temps, un livre unique, avec un début et une fin, m'apporte une bouffée d'oxygène (c'est le cas de le dire!).

Commentaires

  1. EveLectrice8/10/12

    "Ceux pour qui le monde n'est pas assez."

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire